Antoine Grammatico: mes romans

Sergio

Sergio le sicilien

 

Ce récit est un hommage à un copain d'enfance, Sergio. Sergio, un membre de notre bande de copains dans les années 60. Sergio n'a pas su  ou pu gérer sa vie comme il l'entendait. Sa vie s'est terminée un jour sur les trottoirs Lyonnais. Il avait presque tout pour réussir. C'est sans doute ce presque qui lui a manqué.

Sans domicile fixe, malade, malheureux, abandonné par le bonheur, oublié par les siens, rongé par la fièvre et la maladie, Sergio est retrouvé mort un beau matin sur le quai numéro 1 de la gare de Pérache. Il n'a pas eu droit aux funérailles qu'il méritait, il est enterré dans une fosse commune pour indigents au cimetière de la Guillotière à Lyon. Il attendait sa fille à la gare, il attendait peut être aussi un bonheur qu'il n'a jamais su prendre quand il passait près de lui. Il a pris le train de la mort pour un voyage sans retour. Pour beaucoup de gens, il n'a jamais existé.

 

la première page de couverture

 

La plage du Kram avec sa digue

 




13/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion